PHOTO.jpg

Autodid'Art curieuse et passionnée...

Dès son plus jeune age, l'art était une évidence pour Pascale.

 

Le choix d'une vie professionnelle liée à l'artistique a donc été son école.

Une dizaine d'années au sein de maisons de  Couture, et auprès de stylistes de renom, puis dans le monde de la photographie et de la création graphique,

lui ont permis d'acquérir une sensibilité aux couleurs et aux matières.

Parallèlement à sa vie professionnelle, curieuse insatiable, elle a exploré des formes d'expression diverses comme la danse, le théâtre, le chant, la photographie, le dessin ou plus récemment la céramique.

La peinture s'est imposée à elle lors de son installation en Provence , il y a

25 ans, en découvrant des couleurs et des paysages proches de ceux de ses origines orientales et de son histoire étroitement liée à la méditerranée.

Depuis quelques années, c'est l'abstrait qui lui permet de s'exprimer et d'être dans cette quête de couleurs au plus près de ses paysages intérieurs.

Paysages Karstiques ou les failles , fil conducteur de son travail, permettent de passer de l'ombre à la lumière.

Sensible à la peinture des années 50 que l'on a qualifiée d'abstraction Lyrique, elle admire Nicolas de Staël, Maria Elena Vieira da Silva, Pierre Soulages, Georges Braque, Bernard Buffet, mais entre tous Zao Wou Ki est le peintre qui la touche pour son travail entre Orient et Occident.